Tous droits réservés Immatriculation Andorre. Copyright © 2019

BMW M7

Il serait très réducteur de dire que la nouvelle BMW Série 7 restylée a les dents qui rayent le parquet. Employons une formule plus convenable. Sa calandre prend de la hauteur, pour être raccord avec celle du nouveau BMW X7. Ce qui harmonise la gamme.

 

Il suffit de voir son nouveau museau, orné par de très haut naseaux. Le fameux double haricot qui fait office de calandre prend de la hauteur. La raison est très simple, la BMW Série 7 restylée cultive sa filiation avec le tout nouveau BMW X7. C’est une harmonisation logique du haut de gamme du constructeur.

 

Evidemment, pour intégrer au mieux ces grandes entrées d’air qui ont une surface majorée de 40 % par rapport à la version non restylée, le capot, les ailes et le bouclier sont aussi remaniés. 

Un liséré chromé souligne la calandre et équilibre l’ensemble en apportant une horizontalité nécessaire. Une touche de chrome que l’on retrouve également sous les rétroviseurs extérieurs.

 

La production de la BMW Série 7 restylée débutera à partir de mars 2019 et les premières livraisons auront lieu mi-mars. BMW indique que toutes les motorisations seront disponibles dès le lancement. La transmission intégrale xDrive et la boîte de vitesses automatique à huit rapports Steptronic sont généralisées à l'ensemble de la gamme.

La gamme s’articulera autour de deux versions essence : 750i et 760Li (forte de 585 ch et capable d’accélérer de 0 à 100 km/h en 3,9 s). Cette dernière animée par un moteur V12 n'est disponible qu'avec l'empattement long. Tandis qu’en diesel, il y aura la 730d, 740d et 750d. 

 

En outre, l’actuelle variante hybride BMW 740e iPerformance, dotée d’un moteur essence à quatre cylindres 2.0 de 258 ch, sera remplacée par une version basée sur un moteur à six cylindres en ligne 3.0 de 286 ch. Elle se nommera 745e, pourra parcourir jusqu’à 58 km en mode électrique (+ 8 km) et a été homologuée pour des émissions de CO2 de 48 g/km.