Tous droits réservés Immatriculation Andorre. Copyright © 2019

Bentley Continental GT

En mars 2015, à l'occasion du Salon de Genève8, toutes les déclinaisons de Continental ont eu droit à un second restylage apportant des améliorations physiques et techniques, avec notamment un nouveau bouclier avant et des ouïes en forme de B sur les ailes avant rappelant le style du SUV Bentayga. Le W12 gagne 15 chevaux passant ainsi à 590ch pour 720Nm de couple.

 

Le millésime 2016 engendre le GT3-R, elle perd 100 kg pour 580 ch. Pour une vitesse de 306 km/h, elle effectue le 0 à 100 en 3,8 secondes.

 

En 2017 sort la SuperSport en coupé et cabriolet. Muni de 710 ch, elle effectue le 0 à 100 km/h en 3,3 secondes et atteint 336 km/h. Le prix neuf est de 267 000 € pour le coupé.

 

Que ceux qui sont restés sur l’idée d’une Continental GT qui est un gros coupé, puissant mais pataud, se détrompent, Bentley transfigure son modèle dans cette seconde génération. Et que ceux qui voient en cette nouvelle Continental GT une Panamera en tweed se détrompent également, la britannique a son propre caractère. Une personnalité attachante, et pas hautaine comme on pourrait le penser au premier abord.

 

Si l'on prend en compte que cette Bentley Continental GT est luxueuse, sportive, confortable, raffinée et terriblement attachante, alors oui, il s'agit sans doute de l'une des meilleures GT du moment. Pour ne pas dire qu'elle est au sommet de la pyramide. Par rapport à une Aston Martin DB11, GT par excellence également avec son V12, la Bentley perd sans doute en finesse du design ce qu'elle gagne en agrément de conduite et en raffinement intérieur. Les éléments provenant de chez Daimler et Mercedes dans l'Aston ne sont pas aussi bien intégrés que les éléments du groupe Volkswagen dans la Bentley.

 

Quant au prix qui dépasse tout juste les 200'000 € symbolique, 203'160 €, il est bien sûr élitiste. Mais pas injustifié. On est exactement dans les tarifs pratiqués par la concurrence, Aston Martin et sa DB11 V12 pour ne pas la citer. Certains constructeurs premiums mais généralistes n'hésitent pas à grimper plus haut non plus sur certains gros coupés, comme une Mercedes-AMG Classe S Coupé 65 de 630 ch, affichée à plus de 250'000 €.